Retrouvez ce livre sur eyrolles.com

Aujourd’hui, les enjeux de l’audit recouvrent de multiples facettes et dépassent largement le cadre national comme le démontre la réforme en cours d’adoption par l’Union européenne. Initié sur les domaines comptable et financier, l’audit recouvre désormais un périmètre qui ne cesse de s’élargir (Consolidation, Systèmes d’informations, RSE…) avec la multiplication des informations produites en interne au moyen de reporting de plus en plus complexe évoluant en silos et l’augmentation parallèle des informations publiées.

Dans ce contexte, la nécessité de mettre en œuvre des compétences pluridisciplinaires n’est jamais apparue aussi évidente.

Ces évolutions en matière d’audit sont la conséquence directe des changements majeurs qui ont affecté l’environnement des entreprises. Au-delà de la globalisation dont l’impact ne doit pas être négligé, ce sont surtout les murailles législatives et réglementaires érigées en réponse aux crises successives de la finance et de l’économie mondiales qui ont eu l’impact le plus significatif.

Avec cette nouvelle édition de La pratique de l’audit et du contrôle interne, Laurent Hervé, Philippe Peuch-Lestrade et Gabriel de Villepin nous rassurent à plusieurs titres ! La conservation du caractère pragmatique et didactique de leur approche, qui a fait le succès des éditions précédentes, est en effet de nature à rassurer le lecteur qu’il s’agisse d’un étudiant ou d’un professionnel. Il en va de même des nouveaux chapitres créés autour de l’audit des systèmes d’information, de l’audit de la consolidation, de l’établissement des divers rapports sur les comptes et les conventions réglementées, des nouvelles obligations des entreprises en matière de responsabilité sociale et environnement (RSE).
La qualité de la démarche didactique des auteurs et l’évolution du périmètre couvert permettront ainsi au lecteur de comprendre à travers cette approche de l’audit que le cœur du métier de l’expert-comptable est d’apporter sécurité et confiance aux entreprises quelles que soient les circonstances.

Gageons également que la qualité de cette démarche conduise à attirer de nouvelles générations d’étudiants à venir agrandir notre famille comptable.

Agnès Bricard
Expert-comptable & Commissaire aux comptes
Présidente d’honneur du Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables

Lire la suite

Le guide du routard du financement des entreprises est lancé !

Lire la suite

Un décret du 24 juin 2015, paru au Journal officiel le 28 juin, oblige les communes et établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de plus de 20 000 habitants à élaborer chaque année, et ce à partir du 1er janvier 2016, […] Lire le décret

Lire la suite

Télécharger l’arrêté de juin 2015

Lire la suite

Viviane de Beaufort, docteure en Droit et formée aux Sciences politiques et à l’économie européenne, après quelques années dans la sphère « Bruxelloise », est Professeure titulaire à l’ESSEC Business School. Fondatrice et Co-Directrice du Centre Européen de Droit et d’Economie (www.cede-essec.fr) et du « Cursus droit » ESSEC – Fondatrice et directrice des programmes WOMEN ESSEC ».

Elle publie, entre autres, sur les questions européennes, […]

Lire la suite

Interview d’Agnès Bricard au sujet de la création d’entreprise.
L’angle abordé est : « la création d’entreprise peut-elle représenter une alternative au salariat ? »

Lire la suite

Le rapport des femmes au patrimoine est très contrasté selon les époques, les pays, les cultures, les classes sociales, les métiers, selon l’âge aussi. Il résulte de règles et réflexes anciens, pour ne pas dire ancestraux, dont les lignes directrices ont toujours visé à s’intéresser au patrimoine des hommes, abandonnant les femmes dans un second rôle, lorsqu’elles en avaient un…

Il était une fois… ainsi commencent les contes de fées ayant bercé l’enfance de nombreuses femmes, en ancrant leur esprit dans le moule réducteur de la jolie princesse dont la vie dépendrait du bon vouloir du charmant prince… Dans l’histoire, les femmes ont pu jouer un rôle, avec leur conscience patrimoniale, soit elles avaient le pouvoir de le faire par leur situation de fortune et leur rang dans la société soit par leur métier et leur fonction, les deux n’étant d’ailleurs pas exclusifs.[…]

Lire la suite

Consulter le décret sur Legifrance

Lire la suite