L’ASCENSION PROFESSIONNELLE D’UNE FEMME JUSQU’A LA PRESIDENCE D’UNE ENTREPRISE DU CAC 40. UN FILM SOUTENU PAR L’ASSOCIATION « #PPV PULVERISER LE PLAFOND DE VERRE » ET 200 RESEAUX FEMININS !

RENDEZ -VOUS EN SALLES DES LE 11 OCTOBRE ET CRÉEZ LE BUZZ AUTOUR DE CE FILM !

Mesdames,

Nous étions le 20 septembre, 200 réseaux feminins à être réunis , pour soutenir le Mouvement  » PPV Pulveriser le Plafond de verre  » créé à l’initiative d’Emmanuelle Gagliardi, et pour assister au lancement, en avant-première, du film « NUMERO UNE » de Tonie MARSHALL […]

Lire la suite


Les jeunes et la création d'emploi – 22/10 par BFMBUSINESS

Lire la suite

Texte de la question :

M. Christophe Premat interroge M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur l’utilité des réseaux de conseillers du commerce extérieur dans le monde. À l’heure où la France réorganise sa diplomatie économique avec le nouveau positionnement des agences […]

Texte de la réponse

Le souci de clarifier l’écosystème des partenaires de l’export est une priorité partagée par les pouvoirs publics. Un dialogue renforcé a été lancé depuis […]

Lire la suite

La progression des chiffres du chômage en juin et la sous-performance économique de la France par rapport à ses voisins de la zone euro ont été les thèmes abordés dans Les Experts par Delphine Liou et ses invités.

Lire la suite

Y penser toujours, n’en parler jamais : telle pourrait être la devise des responsables politiques à propos de la rigueur. Le mot est quasiment tabou mais la réalité nous rattrape jour après jour, à coup de hausse du chômage, d’endettement public croissant et de conjoncture morose. L’élastique se tend.

En parler toujours, ne le trouver jamais : telle pourrait être à l’inverse la vision que l’on pourrait avoir de la croissance, fameux objectif de tous les gouvernements et qui nous fait cruellement défaut depuis plusieurs années. Encore notre économie a-t-elle un peu résisté grâce à une consommation résiliente – pour combien de temps s’interrogent les économistes – alors que l’investissement est peu vaillant et que la balance commerciale demeure dans le rouge.

Et pourtant, affirmons-le ici : la rigueur – qui aura les vertus du réalisme et de la volonté de s’attaquer enfin aux lourdeurs françaises – et la croissance ne sont pas incompatibles. Bien au contraire. Certes, on connaît les maux : rigueur extrême, récession, rigueur, etc. Pour autant, repousser trop longtemps des décisions de réforme ne relève pas d’une bonne politique. Mais comment faire pour éviter que cela ne se traduise en baisse voire en effondrement de l’activité ? La réponse, nous l’avons entre les mains, nous tous qui, par nos fonctions, accompagnons les petites et même très petites entreprises françaises. Nous savons quel potentiel de développement et de résistance à la crise elles recèlent. Nous savons aussi à quelles difficultés elles peuvent être confrontées au quotidien et comment un soutien, financier, juridique, commercial, peut les aider à traverser une mauvaise passe, faute de quoi, elles peuvent tout autant disparaître.
(suite…)

Lire la suite

Pour 2013, le déficit de la branche famille est 2,6 milliards d’euros
Les allocations familiales représentent 12,4 milliards d’euros /an et l’ensemble des prestations familiales 80 milliard d’euros
Le Haut Conseil de la famille doit effectuer des propositions de réforme au Gouvernement des prestations familiales pour fin mars

Lire la suite

Combinant à la fois l’embauche d’un jeune sous CDI et le maintien dans l’emploi d’un salarié âgé, ce dispositif est également ouvert, par exception, au chef d’entreprise âgé d’au moins 57 ans qui recrute un jeune dans la perspective de la transmission de son entreprise.
Dans le cadre de ce dispositif
:
– les entreprises de moins de 50 salariés ouvrent droit à l’attribution d’une aide financière versée par Pôle emploi ;
– les entreprises de 50 à moins de 300 salariés bénéficient également de l’aide financière à condition dêtre couvertes par un accord ou un plan d’action intergénérationnel,
– les entreprises de 300 salariés et plus, ne sont pas éligibles à l’aide publique, doivent, en revanche, elles doivent négocier un accord collectif sur l’insertion durable des jeunes, l’emploi des salariés âgés et la transmission des savoirs et des compétences ou, à défaut, élaborer un plan d’action, déposé auprès de l’autorité administrative au 30 septembre 2013, sous peine de sanction (pénalité).

(suite…)

Lire la suite

Selon le dernier rapport du Conseil d’orientation des retraites, le déficit de l’ensemble des régimes de retraites atteindra 18,8 milliards d’euros en 2017.

Lire la suite