A l’invitation des organisateurs de l’atelier DEMETER du 6 novembre dernier, je suis venue témoigner, en tant que présidente de l’ONG BPW France et fondatrice de la Fédération des Femmes Administrateurs, pour affirmer en quoi avoir des équipes mixtes crée de la valeur et de la performance.

J’ai montré, chiffres à l’appui, l’évolution positive constatée suite à la mise en oeuvre de la loi Copé – Zimmermann de janvier 2011 dans la composition des conseils d’administration des sociétés du SBF 120, dispositions récemment étendues aux entreprises de 250 salaries (PME – ETI).

Vous trouverez ci-après la présentation, déroulée lors de l’événement, que vous pourrez télécharger si vous le souhaitez.

Agnès BRICARD
Présidente de BPW France
Présidente d’honneur du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptable
(première femme ayant présidé cette instance professionnelle créée en 1945)

Sur le même sujet, vous consulterez avec bénéfice :

l’article du quotidien « Les Echos » , daté du 11 novembre 2020, sous la signature de Laurence Boisseau, titré : Six grands investisseurs réclament 30 % de femmes dans les instances dirigeantes
l’article du JDD, daté du 7 novembre 2020, sous la signature d’Aude Le Gentil, titré : Mixité en entreprise : les progrès qu’il reste à accomplir

Lire la suite

BPW France et sa présidente Agnès BRICARD invités, ont participé à la séance plénière au cours de laquelle a été présentée, mardi 27 octobre 2020 dans la salle hypostyle du palais d’Iéna, l’étude de la DDFE « Femmes et entrepreunariat » par Eva Escandon. Vous pourrez avec intérêt, télécharger le rapport dans son intégralité ou en consulter la note de synthèse. Rappelons, pour mémoire, que l’ONG BPW France et sa présidente avaient été auditionnées en octobre 2019, au même titre que nombre d’intervenants du domaine de l’entrepreneuriat en général, de l’entrepreneuriat féminin en particulier notamment, les équipes de Bpifrance, l’ADIE, Initiative France et les grands réseaux féminins comme FCE France, Force femmes les représentants patronaux des entreprises Medef et la CPM comme des salariés…

Lire la suite

Lire la suite

Il n’y aura rien à rembourser avant un an ; Au bout de douze mois il y aura à décider : Soit de rembourser immédiatement. Soit progressivement en prolongeant son prêt jusqu’à cinq ans de plus […]

Lire la suite

Comme indiqué dans mon message du 17 mars, je vous communique les premières réponses reçues à mes interrogations (qui sont aussi les vôtres !) sur les sujets urgents.

Chômage partiel

La saisine de la demande d’activité partielle et d’ouverture de votre dossier s’effectue directement en ligne sur le site internet suivant : https://activitepartielle.emploi.gouv.fr.

En faisant votre demande, vous devez demander une autorisation pour l’ensemble des heures d’activité partielle que vous envisagez pour vos salariés. Une fois la demande autorisée, vous solliciterez une indemnisation pour l’ensemble des heures réellement effectuées (dans la limite du nombre d’heures autorisées). Le dispositif est donc très souple et s’adapte à vos contraintes.[…]

Lire la suite

2GAP : Gender and Governance Action Plateform. Collectif mondial des réseaux féminins et mixtes des secteurs public et privé. Lancement ce soir à 17h en conférence de presse à Hôtel de l’Industrie à ST Germain dès Près tout près du café des deux Magots et de l’église ST Germain en face C’est un collectif mondial de plus de 30 réseaux féminins et mixtes dont BPW France Delphine O était présente ce mercredi soir 4 mars […]

Lire la suite

Le forum de l’investissement au féminin manifestation sous le parrainage de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances et le Marrainage de Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations.

Télécharger le livre blanc

Lire la suite

Franceinfo : Agnès Bricard, quand on veut créer son entreprise, il existe de nombreux réseaux qui peuvent vous aider ?

Agnès Bricard, présidente d’honneur du conseil de l’ordre des experts comptables : oui, France Active, Entreprendre et Initiative France. Trois grands réseaux qui assurent des prêts d’honneur, qui vont entre 20.000 et 30.000 euros, qui permettent ensuite d’aller à la banque. La banque suit parce qu’on a été accompagné par ces réseaux. D’autant que les banques siègent dans les jurys de ces réseaux. Pour les jeunes, on peut participer à des concours de créateurs. Tout est en ligne, c’est un jeu et derrière les banques financent.  […]

Lire la suite