8 mars 2022 – 41% de femmes nommées à un premier poste d’encadrement supérieur à Bercy : pour Marie-Anne Barbat-Layani, objectif atteint !

« Lorsque je suis arrivée à Bercy, les ministres m’ont fixé l’objectif d’atteindre 40% de nominations de femmes dans les emplois de direction. Nous y sommes !

Grâce à l’engagement sans concessions de nos ministres Bruno Le Maire, Olivier Dussopt et Agnès Pannier-Runacher, de chacun des directeurs et des directrices de Bercy, et des équipes du Secrétariat général du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance.

Beaucoup reste à faire ! Mais c’est un moment fort pour ce ministère.

Une pensée très émue pour les pionnières et modèles Christine Lagarde, Ariane Obolensky, Florence Parly Administration Moderne… #8mars #womenempowerment #engagement #JamaisSansElles

Agnès Bricard, Patricia Chapelotte, Femmes d’Influence, Anne-Gabrielle Heilbronner, Chiara Corazza »

Chère Marie-Anne Barbat-Layani,

Ce résultat vous le devez avant tout à vous-même, à votre persévérance, à votre pugnacité et à votre capacité à convaincre. Une fierté qui rejaillit sur toutes les femmes et un exemple pour toute la fonction publique.

Bravo Chère Marie-Anne et… merci !

Agnès Bricard

Ambassadrice à l’intéressement et à la participation auprès du Gouvernement
Vice-Présidente Pacte PME
Présidente d’Honneur du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables
Présidente Fondatrice de la Fédération Femmes Administrateurs

PS : on consultera avec profit l’article : 41% de femmes nommées à un premier poste d’encadrement supérieur à Bercy , paru le 7 mars 2022.

Avec 41% de femmes nommées à un premier poste d’encadrement supérieur au 31 décembre 2021, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance dépasse pour la première fois de son histoire le seuil de 40% fixé par la loi.


Les inégalités entre les femmes et les hommes régressent petit à petit à Bercy

« Les femmes du ministère de l’Economie ont gagné 8,1 % de moins que leurs homologues masculins en 2021. C’est la première fois que l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes de Bercy a été mesuré. Le chiffre provient d’un outil mis en place par la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP). »

Lire l’article sur Les Echos


« Les quotas, je trouvais cela humiliant au début, mais sans eux il n’y aurait pas de femmes dans les conseils d’administration »

« A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Marie-Anne Barbat-Layani, secrétaire générale du ministère de l’économie et des finances, fait le point sur les évolutions enregistrées sur la place des femmes dans la fonction publique depuis 2012 et l’adoption de la loi Sauvadet. »

Lire l’article sur lemonde.fr

Cet article vous a plu : partagez-le !
-- PUBLICITE -- Bernard Cohen Hadad

Ces articles peuvent également vous intéresser

Les commentaires sont fermés.

Haut