lundi 14 octobre 2019 – Evaluation de l’IPS sur le projet de retraite universelle

Dans le cadre du 74è congrès national de l’ordre des experts-comptables, qui s’est tenu, à Paris, les 25, 26 et 27 septembre 2019, j’ai pu assister à la conférence consacrée au projet de réforme des retraites en présence, notamment de Jean-Claude Spitz, président de la CAVEC (Caisse d’Assurance Vieillesse des Experts-Comptables) et de Bruno Chretien qui préside l’IPS (Institut de la Protection Sociale) qui a présenté le rapport d’évaluation de ce projet. Compte tenu de son intérêt et de sa portée de cette analyse fine, il m’a paru souhaitable de mettre à disposition, en téléchargement, le texte intégral de ce rapport.

Evaluation de l’IPS sur le projet de retraite universelle L’importance de cette réforme exige un travail sérieux d’analyse pour savoir si elle est à la hauteur des enjeux ou si elle constitue à terme une impasse, voire un désastre. C’est l’ambition de ce travail conséquent réalisé par l’Institut de la Protection Sociale présidé par Bruno CHRETIEN (qui intervient aussi beaucoup dans la profession comptable au travers de sa société Factorielles).

La démarche poursuivie s’établit dans une logique objective, c’est ce qui en fait l’intérêt.

– Examen précis de l’ensemble des mesures proposées,
– Identification de ce qui est structurant de ce qui relève de l’effet d’annonce,
– Simulation financière de l’impact des propositions les plus emblématiques, – Recherche de la nature profonde de la réforme proposée pour savoir si elle atteint l’objectif affiché.

Après une étude détaillée des 9 chapitres composant le Rapport Delevoye, force est hélas de constater que ce dernier ne résiste pas à l’analyse. Une lecture impérative alors que le débat s’engage sur les retraites !

Nb : je vous recommande notamment à partir de la page 17 avec les « feux orange » puis les « feux rouges ». Une analyse très instructive et argumentée.

Consulter et téléchargement du rapport d’évaluation de l’IPS

Cet article vous a plu : partagez-le !
-- PUBLICITE -- Bernard Cohen Hadad

Ces articles peuvent également vous intéresser

Les commentaires sont fermés.

Haut