COP21, les 4 expertes de la semaine



A l’occasion du lancement de la COP21, nous avons sélectionné 4 expertes spécialistes des problématiques environnementales.


 

 

Miyuki Tsuchiya est actuellement doctorante en science politique à l’université Paris II Panthéon-Assas et chercheuse invitée à l’université Waseda (Tokyo). Ses recherches portent sur les politiques publiques de l’énergie, notamment les énergies nucléaires et renouvelables, entre la France et le Japon. Elle est également chargée de cours à Assas.

COMPÉTENCES : ÉNERGIES RENOUVELABLES, POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE

Retrouvez sa fiche et ses coordonnées

 

Docteure en économie, Anne-Sophie Novel exerce comme auteure spécialisée dans les alternatives écologiques, économiques et l’économie collaborative. En 2014, elle a travaillé sur différents projets de recherche avec l’IDDRI (Institut du développement durable et des relations internationales)/Sciences Po ou La Fabrique écologique sur l’économie du partage. En 2015, elle est à l’origine de « Place to B », un projet international pour la COP21 à Paris en décembre 2015.

COMPÉTENCES :  DÉVELOPPEMENT DURABLE, ENVIRONNEMENT

Retrouvez sa fiche et ses coordonnées


* * *
Journalistes : accréditez-vous en 1 minute sur le site des expertes pour accéder à leurs coordonnées !
Cliquez ici.
* * *


 

 

Julie Rozenberg est experte en économie du changement climatique. Elle travaille actuellement pour l’économiste en chef du groupe changement climatique à la Banque mondiale. Elle se spécialise dans l’aide à la décision sous incertitude et les politiques de lutte contre le réchauffement climatique (atténuation et adaptation). Julie Rozenberg détient un diplôme d’ingénieur et une thèse en économie.

COMPÉTENCES : CROISSANCE SOUTENABLE, DÉVELOPPEMENT DURABLE, CHANGEMENT CLIMATIQUE

Retrouvez sa fiche et ses coordonnées

 

Emeline Pettex est docteure en écologie marine, spécialiste des prédateurs supérieurs. Elle a publié des articles sur l’écologie alimentaire des oiseaux marins et étudie la distribution des espèces marines dans les eaux françaises. Ces travaux sont utilisés actuellement pour la création de nouvelles aires marines protégées.

COMPÉTENCES : BIODIVERSITÉ, ÉCOLOGIE, ÉCOSYSTÈMES


Cet article vous a plu : partagez-le !
-- PUBLICITE -- Bernard Cohen Hadad

Ces articles peuvent également vous intéresser

Les commentaires sont fermés.

Haut