Femmes, osez enfin votre valeur !

femmes-osez-enfin-votre-valeur-couverture-livrePréface Agnès Bricard :

Le rapport des femmes au patrimoine est très contrasté selon les époques, les pays, les cultures, les classes sociales, les métiers, selon l’âge aussi. Il résulte de règles et réflexes anciens, pour ne pas dire ancestraux, dont les lignes directrices ont toujours visé à s’intéresser au patrimoine des hommes, abandonnant les femmes dans un second rôle, lorsqu’elles en avaient un…

Il était une fois… ainsi commencent les contes de fées ayant bercé l’enfance de nombreuses femmes, en ancrant leur esprit dans le moule réducteur de la jolie princesse dont la vie dépendrait du bon vouloir du charmant prince…
Dans l’histoire, les femmes ont pu jouer un rôle, avec leur conscience patrimoniale, soit elles avaient le pouvoir de le faire par leur situation de fortune et leur rang dans la société soit par leur métier et leur fonction, les deux n’étant d’ailleurs pas exclusifs.

On peut donc trouver des exceptions, des cas isolés, des modèles de femmes ayant su inverser ce rapport mais sur la longueur de temps, les lignes bougent lentement même si la volonté des femmes de réinventer leur rapport au patrimoine est réelle.

 

Cette même volonté doublée d’une formidable énergie communicative sont les ressorts de motivation et d’inspiration des auteures de cet ouvrage. En prenant le parti de s’attaquer aux racines profondes des stéréotypes, elles ouvrent de réelles perspectives en optant pour une approche multi-patrimoniale. Le patrimoine est un véritable kaléidoscope, pour en mesurer toutes les dimensions il faut savoir l’approcher sous ses différents aspects de manière construite.

La méthode est l’un des piliers centraux de cet ouvrage. En donnant les clés d’une prise de conscience individuelle de valeur, les auteures offrent à toute femme la possibilité de changer de matrice et d’établir de nouveaux codes !
Avec beaucoup de pragmatisme – l’analyse repose sur de nombreux témoignages – des priorités sont définies.

Ici, le rapprochement avec le monde comptable aide à comprendre les notions d’actifs immatériels et de valorisation par exemple.
Chaque femme doit en effet identifier, définir et caractériser ses actifs non seulement matériels mais aussi immatériels. Chaque femme dispose d’un capital humain apte à se transformer en capital relationnel puis financier. La valorisation nous amène à évoquer la différence entre la valeur comptable dite d’acquisition du patrimoine et la valeur marché (valeur à ce jour) qui découle souvent de la valeur de rendement. Seule une optimisation active permet de construire le rendement du patrimoine.
La technique de construction du patrimoine a elle-même une valeur, il peut s’agir même d’une valeur familiale donc transmissible. Par nature, le caractère financier du patrimoine ne s’oppose pas au développement de valeurs fortes liées à sa constitution, à son développement et à sa transmission.

Avec une couverture du sujet à 360 °- les auteures nous parlent tour à tour de stratégie, de mesure financière, de méthodes d’identification et de valorisation de rendement et de transmission – on pourrait qualifier cet ouvrage de laboratoire de pilotage du patrimoine personnel familial.

Par ce qu’il nous démontre, cet ouvrage nous convainc de sauter sur le tremplin pour une transformation culturelle et stratégique. Il est aussi une source d’énergie et d’intelligence collective avec un référentiel, des codes comportementaux et des témoignages qui nous invitent à passer à l’action.

Le patrimoine reposera toujours sur des chiffres et jusqu’à preuve du contraire les chiffres n’ont pas de sexe ! Alors à nous désormais de maîtriser la transformation du patrimoine en faveur des femmes.

Cet article vous a plu : partagez-le !
-- PUBLICITE -- Cabinet Bricard, Lacroix & Associés

Ces articles peuvent également vous intéresser

Les commentaires sont fermés.

Haut