Samedi 2 janvier 2021 – TRIBUNE. « Pourquoi les entrepreneurs doivent se vacciner contre le Covid-19 »

« #Jemeferaivacciner » : des représentants d’entrepreneurs et de chefs d’entreprises appellent ces derniers à se faire vacciner contre le Covid-19 afin de montrer l’exemple et de redonner confiance aux Français. 

Plusieurs représentants d’entrepreneurs et de chefs d’entreprises appellent « les acteurs du monde économique » à montrer l’exemple en se faisant vacciner contre le Covid-19 afin d' »insuffler la confiance » aux Français. Voici leur tribune pour le JDD. « Longtemps espéré, le vaccin capable de stopper la pandémie de Covid-19 est enfin disponible. Progressivement, toutes les Françaises et tous les Français, des personnes les plus vulnérables aux soignants jusqu’aux plus vigoureux d’entre nous, pourraient bientôt conjuguer cette crise sanitaire au passé. Nous devrions nous réjouir ! Et pourtant ! Pour de multiples raisons objectives et trop souvent subjectives – pour ne pas dire irrationnelles compte tenu des bienfaits apportés par la vaccination depuis son apparition à la fin du XIXe siècle – la France doute. Obstinément. Et l’emploi du conditionnel est préféré à celui du futur.

Les chiffres sont clairs. Sur les 4,67 millions de doses déjà administrées à travers le monde depuis le 8 décembre, deux millions de personnes ont été vaccinées aux Etats-Unis, un million en Chine, 800.000 au Royaume Uni, 500.000 en Israël. Et en France ? 138… En cause, un scepticisme très marqué. Selon une toute récente étude menée par BVA, seuls 44% des Français ont l’intention de se faire vacciner, soit l’une des proportions les plus basses parmi les 32 pays étudiés par l’institut de sondage. A titre de comparaison, deux tiers des Allemands se disent prêts à se faire vacciner. En Italie, ce taux s’élève à 70%. Enfonçant le clou, un sondage Ipsos Global Advisor publié cette semaine décerne à notre pays le titre de « champion du monde » des pays réfractaires, devant la Russie et l’Afrique du Sud. Un titre bien peu enviable.

« Les acteurs du monde économique, tous secteurs confondus, doivent et peuvent montrer l’exemple »

Dans ce climat de défiance, l’action de l’État est éminemment importante. Essentielle. Informer, communiquer, rassurer, faire œuvre de pédagogie auprès de nos concitoyens est une priorité assumée. Mais pour garantir le succès de cette campagne de vaccination dont les enjeux sanitaires, économiques et sociaux sont d’une portée inédite, il ne peut être le seul à assumer ces responsabilités. Aux côtés de l’État, les industriels, les artisans, les commerçants, les acteurs du monde économique, tous secteurs confondus, doivent et peuvent montrer l’exemple. En se faisant vacciner et en le faisant savoir auprès de toutes leurs parties prenantes et en particulier de leurs forces vives qui, au quotidien, assurent par leur engagement la réussite de leur entreprise, ils peuvent insuffler la confiance nécessaire pour sortir de cette crise.

« Les Français ont confiance dans les entrepreneurs »

Pourquoi ? Nombreuses sont les raisons que l’on peut avancer. D’une part, compte tenu de leur histoire, de leur enracinement local, de leur capacité à irriguer les territoires et à mettre en valeur leur savoir-faire et leurs talents, les entreprises et leurs dirigeants sont des piliers incontournables de la société, de la Cité. D’autre part, les Français ont confiance dans les entrepreneurs, comme l’attestent les nombreux sondages d’opinion qui les interrogent sur ce point. Dans leur très grande majorité, les citoyens aiment leur entreprise. Ils s’y sentent bien et s’y épanouissent. Nombreux sont ceux qui, pendant les phases de confinements, ont pris conscience de l’importance de se rendre au travail chaque jour pour échanger, partager, construire dans un projet collectif. 

« L’objet de l’entreprise ne se limite plus à l’économie. Il est également social »

Enfin, avec cet engagement, les entrepreneurs ont l’opportunité d’assumer leur nouveau rôle, consacré par la loi Pacte votée au printemps 2018. Selon ce texte majeur du quinquennat actuel, l’objet de l’entreprise ne se limite plus à l’économie. Il est également social. Outre l’impératif de production de richesses, les entreprises doivent également tenir compte des impacts de leurs activités sur la société, l’environnement, sur le monde qui nous entoure. En se faisant vacciner, et donc en montrant l’exemple, les entrepreneurs célébreraient de la plus civique des manières leur nouvelles responsabilités.  

Pour toutes ces raisons, et parce que nous savons que la confiance est indispensable à la reprise de l’économie et au retour à une vie normale, Agnès Bricard (présidente d’honneur du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables), Guillaume Cairou (président du Club des entrepreneurs), Zacharie Hardy (président du Medef des Yvelines), Yves Jégo (ancien ministre et président-fondateur de la certification Origine France Garantie), Thibault Lanxade (ancien vice-président du MEDEF), Dominique Restino (président de la CCI de Paris) et les milliers de chefs d’entreprise qu’ils représentent sur l’ensemble du territoire ont déjà décidé de se faire vacciner. Suivez-nous! Entrepreneurs, vaccinez-vous! #Jemeferaivacciner. »

Les signataires 

Agnès BRICARD, présidente d’honneur du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables

Guillaume CAIROU, président du Club des entrepreneurs

Zacharie HARDY, président du Medef des Yvelines

Yves JEGO, ancien ministre, président-fondateur de la certification Origine France Garantie

Thibault LANXADE, ancien vice-président du MEDEF

Dominique RESTINO, président de la CCI de Paris

 

Source : leJDD

Cet article vous a plu : partagez-le !
-- PUBLICITE -- Prix Etienne Marcel

Ces articles peuvent également vous intéresser

Les commentaires sont fermés.

Haut